CANADA – Vancouver

Classé dans : Canada | 0

Après notre excursion dans le monde du rodéo, nous sommes finalement arrivés à Vancouver.

3ème plus grande ville du Canada, autant le dire tout de suite, on avait perdu l’habitude de voir autant d’agitation et de monde !

Nous arrivons le soir, il fait nuit et les spots que nous trouvons pour dormir sur ioverlander ne sont pas nombreux…

Il reste la possibilité du Walmart. Le Walmart c’est toujours LA solution quand il n’y a pas de bivouac possible ailleurs. Pour ceux qui n’y seraient pas familiers, Walmart c’est un peu la grosse enseigne de supermarché du Canada et des USA. Les parkings sont très grands et souvent une partie est occupée par des camping-cars, RV, caravanes et autres vans aménagés. Souvent mais pas tout le temps. Oui parce qu’on a aussi découvert que si la majorité des Walmarts autorise les voyageurs à dormir sur leurs parkings, certains y sont plutôt récalcitrants (voire en fait complétement opposés). Pour les USA, il existe une petite liste PDF (de 23 pages) de ces magasins qui interdisent le stationnement pour la nuit.

Bref. Il s’avère qu’à Vancouver, il n’y a d’une part pas de bivouacs facilement accessibles (c’est une ville… logique) et que d’autre part les 3 magasins Walmart ne semblent pas autoriser le stationnement de nuit…

On tourne un peu en rond donc. Finalement on se décide à dormir dans une rue adjacente à l’un de ces Walmart (nous ne sommes pas seuls, une demi-douzaine de campers et vans est également de la partie) et cela semble toléré. A priori.

Après quelques courses, on s’installe pour notre première nuit à Vancouver.

La nuit sera courte. Vers 5h du matin, ça tape gentiment à grands coups de poing sur la carrosserie de Tikal. Réveil en sursaut. L’intérieur du camion est balayé par une douce lumière bleue. Gyrophares de la police. On s’habille puis on descend du camion. Mais les policiers sont déjà partis (après avoir réveillés les occupants de chacun des campers et donné une amende à certains semble-t-il, notre plaque étrangère les a-t-elle dissuadée ?).

On ne va donc pas se recoucher, ça serait idiot. Sauf qu’il fait nuit, qu’il est 5h du matin et qu’on a déjà envisagé toutes les solutions possibles pour passer la nuit…

Finalement on décide de profiter de ce réveil matinal pour aller voir le lever du soleil du sommet d’une colline surplombant la ville.

Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver
Lever de soleil sur Vancouver

Nous sommes donc arrivés à Vancouver.

La question est maintenant : comment passer les prochaines nuits plus sereinement ? Il semble qu’il existe un super plan, une auberge de jeunesse à 15 dollars par personne. Sauf que nous sommes 3 et que Tikal ne passe pas la porte de l’immeuble. Et puis les parkings dans la rue, en dehors du fait qu’ils soient dans la rue et donc pas super safe la nuit, coutent aussi les yeux de la tête.

Notre dernière solution de repli, est le camping. On essaye d’éviter, ça coute une peu d’argent ces moments de grand luxe ! Bon, en réalité on tente d’éviter un maximum, sauf quand c’est la seule solution pour prendre une bonne douche ou comme maintenant, pour juste pouvoir dormir et garer le camion la journée.

A Vancouver, il y a 1 camping à proximité relative du centre. 1 camping. Donc monopole. Donc… oui prix élevés. 45 dollars canadiens la nuit.

On vend un rein et on prend 2 nuits, mais tant pis, on rentabilisera en prenant au moins 2 douches ! (on est fous). Et puis on aura le temps de visiter la ville.

Vancouver est une ville vraiment agréable, balayée par la douceur du pacifique (ce qui évite les températures extrêmes en hiver), elle offre un visage jeune et cosmopolite. On aime.

On passe donc 2 jours à vadrouiller dans la ville de Chinatown à Granville Island, en passant par Gastown. Et c’était très sympa ! On n’aura certes pas tout vu, mais on aura bien marché !

v5

v6

v7

v8

v9

v10

v11

v12

v13

v14

v15

v16

v17

v18

v20-1

v20

v21

v22

On part donc au matin du 3ème jour avec dans l’idée de faire faire une petite vidange à Tikal (après plus de 13.000 kilomètres, c’est mérité). Après un premier essai chez un garagiste qui avait été conseillé sur internet, nous tombons sur Parker et Mark .

Dispo le lendemain, nous revenons et leur laissons la bête pour un check-up. 3 heures plus tard, Tikal est comme neuf.

Temps pour nous de quitter définitivement le Canada et d’entrer aux Etats-Unis.

Prochaine étape, Seattle.

v23

Laissez un commentaire