ALBERTA : Les Rocheuses Canadiennes

Classé dans : Canada | 2

Au départ on s’était dit : on traverse le Canada. Vite. Enfin le plus vite possible (Tikal ayant son rythme). Et on arrive en Alaska. On prendra le temps ensuite.

Mais finalement, les faits sont là. Le Canada c’est grand et le traverser en faisant 7h de camion par jour, bah c’est long.

Donc notre premier objectif a été redéfini : les Rocheuses. Ça faisait une étape bien méritée.

Et on ne regrette pas du tout !

On a été bluffé par ces deux parcs nationaux : Banff et Jasper. Les paysages sont tout simplement splendides et puis, soit on a eu beaucoup de chance, soit la faune est très abondante, mais on a croisé pas mal de petites et moins petites bêtes.

On est donc sorti de ces 5 jours, reposés et supers motivés pour la suite. Ca nous a donné un petit coup de boost jusqu’en Alaska (et un peu d’occupation avec une tonne de photos à trier !).

C’est vrai qu’après 1600 km tout droit à travers champs, un peu comme ça :

Les prairies du centre du Canada

la vue du relief qui s’annonçait a fait monter un grand sourire sur nos lèvres !

Un des rêves de Monsieur est de voir des ours. Des vrais. Dans la nature.

Et jusque là, malgré les 6000 km dans les roues, pas l’ombre d’un ourson. Rien. Nos espoirs se sont donc portés sur ces grandes montagnes, à la forêt abondante. Et c’est en imaginant un ours derrière chaque arbre que nous passons notre première nuit au pied des Rockies.

Les Rocheuses la nuit

Direction Banff dès le lendemain, à 128km de Calgary. Alors Banff c’est un petit village de montagne avec plein de monde, des boutiques et des restos. Peut-être un peu trop de tout ça pour nous. Nous faisons une escale au centre d’informations, prenons quelques conseils et plans et après une étape de courses nous filons vers la  nature.

Il faut acheter un pass pour entrer dans les parcs nationaux canadiens. Notre choix se porte pour le pass illimité à l’année (sachant que nous en visiterons probablement d’autres sur la route retour de l’Alaska).

Pas de grosse randonnée au programme mais plusieurs petites ballades qui nous scotchent. On peut d’ailleurs se procurer un dépliant au centre d’information qui recense les différentes petites ballades à faire dans chacun des parcs.

Notre premier lac :  (« lac des esprits de l’eau »).

Le temps est clair, le vent frais et la vue… éblouissante :

Lake Minnewanka

Lake Minnewanka

Pendant ces cinq jours on a donc alterné entre ballades à pied et promenades en camion, histoire d’avancer quand même un peu…

Avec Tikal d’ailleurs nous avons parcouru la Bow Valley Parkway (1A), une voie parallèle à l’autoroute. Jolie petite route qui tourne dans la forêt et permet de garder un rythme plus lent pour profiter du paysage et de la faune…. avec un petit avertissement quand même :

Attention !

On the road

Jolie vue sur la vallée

On tombe d’abord sur mademoiselle qui semble poser :

Hey you !

Et finalement, au coin d’un buisson, voilà que surgit :

IMG_6092

C’est donc toute la famille : Maman ours avec bébés oursons 1 et 2. Et puis il semblerait que ce soit l’heure du goûter :

Maman Ours

Miam

IMG_6202

Petit ours

Dans la famille des animaux, les petits n’ont pas été en reste :

Cincle d'Amérique

Pour ce qui est des paysages, notre coup de cœur fut pour le Lac Moraine, que nous avons rejoint un jour en fin d’après-midi :

IMG_6237

IMG_6234

Lake Morraine

Lake Morraine

Lake Morraine

On a envie d’y poser sa tente (un peu à l’écart des dizaines de touristes qui restent prêts de l’entrée…) et de compter le nombre de couleurs visibles dans le lac au fil du jour.

Et puis il y a également le Lac Louise (dont les parkings et l’hôtel n’ont rien à envier à ceux de Disney… mais dont la vue reste onirique) :

Lake Louise

Après une petite montée dans la forêt, le Lac Peyto nous a offert un plutôt joli point de vue pour un pique-nique, avec son lac en forme de loup :

Lake Peyto

Mais bon les Rocheuses ça ne se limite pas aux lacs, il y a également les montagnes. En prenant la route des glaciers, on rencontre non seulement des vue saisissantes :

La route des glaciers

La route des glaciers

La route des glaciers

Mais aussi (oui oui), des glaciers !!

On peut monter en bus à grosses roues sur le glacier Athabasca (pour quelques 80 $), de notre côté on a simplement profité de la vue au pied de la glace :

Glacier Athabasca

Glacier Athabasca

Glacier Athabasca

Dans la dernière partie de la traversée des parcs se trouve la ville de Jasper qui nous a semblé moins touristique que Banff (on y a trouvé une bonne bière et un cheeseburger) et dont les alentours offrent pas mal de possibilités de bivouac.

Train à Jasper

Sur la route de Jasper

Nous avons continué vers les bains chauds (Miette Hotsprings) (où on a pu prendre une douche chaude, on commence à bien apprécier ces moments !) et le lac Maligne :

Sur la route de Lake Maligne

Sur la route de Lake Maligne

Lake Medicine

Lake Maligne

En chemin, on a croisé quelques autres animaux dont un wapiti (à la nuit tombante), des chèvres des montagnes ainsi que plusieurs autres ours… (la saison des baies, qui sont partout sur les bords de route, a probablement facilité ces rencontres !)

Petit écureuil

IMG_6475

Chèvre des montagnes

Chèvre des montagnes presque dans le camion

 

Mouflon

Chèvre des montagnes

Jeune ours noir

Bref, les parcs de Banff et de Jasper ont vraiment été une bouffée d’air dans cette course canadienne !

 

IMG_6205-Modifier

 

2 Responses

  1. abdelkader mokeddem

    Magnifique les photos, un zoo à ciel ouvert, trop de la chance Bonne continuation…

Laissez un commentaire