MEXIQUE – YUCATAN 1/3 – Entre mer, ruines et cenotes

Classé dans : Mexique | 4

Campeche

On quitte donc les jungles de Palenque pour se diriger vers Campeche. On y fait une simple halte, imprévue au programme et on découvre une ville haute en couleurs : le turquoise de la mer, le bleu du ciel et les couleurs de la ville nous accueillent. On se promène quelques temps dans la ville puis on reprend la route vers Uxmal.

Uxmal

On dort sur le parking du site, histoire d’être les premiers dans les ruines le lendemain.

La cité, dont le nom se prononce « Ouchmal », est une de nos favorites au Mexique.

Il s’agit d’un site maya de la période classique, construit à moins de 100 kilomètres de Merida. Son nom signifie probablement « 3 fois construite ». En effet, comme les autres cités que nous avons visitées, il existe différentes phases de construction, de modernisation et d’empilement sur de mêmes bâtiments. L’architecture y est vraiment particulière et on tombe sous le charme des façades très travaillées. Le tout est typique du style Puuc : des bases simples et des frises très garnies.

On y retrouve de nombreux serpents sculptés, représentant le dieux Chaac, dieu de la pluie. Dans une région où l’eau est si rare, il n’est pas étonnant que le dieu de la pluie soit le plus vénéré.

Dans les ruines il n’y a pas beaucoup de touristes et on rencontre donc les habitants actuels : des iguanes par dizaines : au soleil, à l’ombre, dans les murs, sur le sol ; ils semblent avoir trouvé leur bonheur ici ! Il laissent juste les branches aux oiseaux !

De notre côté, le soleil nous tape sur la tête, on commence à faire n’importe quoi… On cherche de l’ombre finalement.

Et puis on quitte Uxmal. Temps pour nous de trouver un endroit où se rafraichir. Et ça tombe bien, parce que sur la Péninsule du Yucatán, il a quelques endroits plutôt sympas : les Cenotes.

Les Cenotes

Les cenotes sont des trous naturels faits dans la roche et dans lesquels l’eau s’accumule. Parfois ils sont totalement fermés et parfois le toit s’est effondré, ce qui laisse passer la lumière et crée de superbes couleurs dans l’eau. Il y en a des centaines dans la Péninsule du Yucatán. Les Mayas ont d’ailleurs parfois construit leurs cités autours de cenotes, qui étaient à la fois des ressources en eau et des espaces cérémoniels. Quelques squelettes ont d’ailleurs été trouvés dans différents cenotes proches de sites archéologiques, signe que l’on ne faisait pas que boire l’eau !

Nous on a juste plongé dedans ! (un peu compliqué de prendre des photos avec nos appareils photos, c’est donc notre caméra de 1ère génération qui a pris la plupart de ces clichés… résultat : une qualité de première génération ! On investira dans une GoPro un jour ?)

 

Après nos petits ploufs dans différents Cenotes, on reprend la route. On veut trouver les flamants roses !

 

 

4 Responses

    • intoawildworld

      OK ça marche, mais il faudra se serrer. C’est pas grand un Iveco ! 😉

  1. Anonyme

    bonne route a vous.
    j ai des étoiles plein les yeux
    plein de bisous de la cousine de province
    marie france

    • intoawildworld

      Merci beaucoup. Gros bisous aussi Marie France !

Laissez un commentaire