ALASKA – Visite du Parc Denali

par | 26 Sep 2016 | Etats-Unis, Sur la route Panaméricaine | 2 commentaires

Au matin de notre réveil sur le cercle arctique, la vue du camion est juste irréelle : un ciel sans un nuage, une brume qui recouvre la plaine et un vent frais qui vous fait monter les larmes aux yeux. C’est splendide.

Réveil sur le cercle arctique

Réveil sur le cercle arctique

 

Nous reprenons la route en sens inverse et rentrons à Fairbanks pour une bonne douche et quelques lessives (ce qui peut facilement prendre une demi-journée).

Le soir de notre retour nous sommes invités chez Michelle et Mark, un couple de voyageurs que nous avons rencontré sur facebook et qui nous propose de passer boire une bière.

On passe un super moment. Ils ont invité des amis et nous discutons de voyages toute la soirée sur leur terrasse et prenons plein de bons conseils. Finalement nous acceptons leur invitation et, pour la première fois depuis le début de nos aventures, nous dormons dans un vrai lit !

Soirée parfaite comme ça. Mais parce que parfois les bonnes surprises arrivent ensemble, le ciel étant clair, devinez qui pointe le bout de son nez ?

La vue du jardin de Michelle et Mark

La vue du jardin de Michelle et Mark

 

La vue du jardin de Michelle et Mark

La vue du jardin de Michelle et Mark

 

C’est donc le cœur léger que le lendemain, après avoir remercié nos hôtes, nous nous dirigeons vers le Creamer’s Field à Fairbanks, terrain sur lequel se regroupent des milliers d’oiseaux durant leur migration.

Le creamer's field

Le creamer’s field

Un pic

Un pic

Des bernaches

Des bernaches

Des grues

Des grues

Nous quittons ensuite Fairbanks et entamons la descente vers le sud.

Le sud de l’Alaska.

Pas encore de paréo en vue mais une visite du parc Denali en perspective.

Nous profiterons donc du parc pendant 3 jours (on peut facilement y passer 1 semaine…).

1er jour

Après une nuit parsemée d’étoiles et d’aurores boréales (oui encore…) nous nous allons au visitor center et cassons notre tirelire pour acheter le pass des parcs nationaux américains pour 80$ (qui devrait nous être utile par la suite). Nous décidons de prendre également un tour en bus dans le parc Denali.

Le ciel du denali

Le ciel du denali

Un ciel sans nuage

Un ciel sans nuage

L'arrivée sur notre lieu de bivouac

L’arrivée sur notre lieu de bivouac

Il faut savoir que l’entrée des véhicules de particuliers n’est autorisée dans le parc que sur la première cinquantaine de kilomètres. Le reste n’est accessible qu’en bus (ou à pied mais ça prend plus de temps…).

Le reste de la journée, nous découvrons, avec Tikal puis à pied, les premiers paysages du parc.

Entrée du parc

Entrée du parc

Premiers kilomètres du parc

Premiers kilomètres du parc

Vue du dernier pont accessible en voiture privée

Vue du dernier pont accessible en voiture

Première ballade

Première ballade

Première rencontre

Première rencontre

Au loin un caribou

Au loin un caribou

Caribou de dos

Caribou de dos

Caribou de profil

Caribou de profil

Caribou de face... impressionnant !

Caribou de face… impressionnant !

2ème jour

Réveil à l’aube (5h30, ça pique) direction le bus qui part à 7h15. Le parebrise est presque givré, l’air très froid et Tikal peine à démarrer! (un ranger nous apprendra qu’il a fait -7° Celsius cette nuit-là…). Nous montons dans le bus pour une visite de 12h du parc. Et cela valait vraiment le coup ! Ce qui doit être encore plus chouette c’est de passer quelques jours à camper dans ces superbes paysages. En effet, une fois dans le bus, on peut en descendre quand on veut et se balader librement dans le parc puis reprendre un autre bus par la suite. Mais étant donné les récentes températures, nous ne sommes vraiment pas équipés pour une nuit à la fraiche étoile…

On embarque dans le bus

On embarque dans le bus

Direction wonder lake

Direction Wonder Lake

La faune du parc est variée et après les écureuils, les caribous, les mouflons, les mooses, nous croisons notre premier grizzli, à quelques mètres du bus. Puis un second et un troisième (un peu plus loin…).

Un écureuil en plein boulot

Un écureuil en plein boulot

Un clan de caribous

Un clan de caribous

Une peluche sur le bord de la route

Une peluche sur le bord de la route

Oh le nounours

Oh le nounours

Petit sourire

Petit sourire

Oh les petites dents du nounours

Oh les petites dents du nounours

Sur ses gardes

Sur ses gardes

Re un grizzli

Re un grizzli

Un grizzli dans la plaine

Un grizzli dans la plaine

Et puis le Mont Denali (qui a retrouvé son nom originel et ne s’appelle plus Mont McKinley depuis peu) surgit devant nous après un virage. La vue est envoutante. Plus de 6.000 mètres le bonhomme. Ça donne le vertige.

Le Mont Denali apparaît

Le Mont Denali apparaît

31-mont-denali

Pique-nique with view

Pique-nique with view

36

34

35

33-la-vue

Le soir nous décidons de récupérer de notre énorme activité physique de la journée (12h assis dans le bus, ça creuse) et allons découvrir les bières artisanales près du parc. Dans la cour du restaurant, on retrouve le Magic Bus. Le nom ne vous parle pas ? Mais si :

Le bus magique

Le bus magique

Petite visite

Petite visite

C’est donc une copie du bus qui a servi d’abris à Christopher McCandless (Alexander Supertramp) dans son aventure en Alaska. Le vrai bus est situé en pleine nature, et la randonnée qui y mène est longue et un peu « compliquée »… bref d’un commun accord nous décidons que nous nous contenterons de la copie !

3ème jour

On se perd dans les chemins de randonnée. On se trouve coincés entre des cours d’eau que l’on ne peut pas traverser. On profite des grands espaces (sans même tomber nez à nez avec un grizzli).

Randonnée près de la rivière

Randonnée près de la rivière

Pas d'animaux mais quelques traces

Pas d’animaux mais quelques traces

Ah si, là une bpete ! mais bien cachée !

Ah si, là une bête ! mais bien cachée !

Coucou

Coucou

A la recherche des loups...

A la recherche des loups…

Puis nous reprenons la route, la nuit arrive doucement.

Prochaine étape : Anchorage.

Share This