Pourquoi prendre une assurance voyage lors d’un voyage au long cours ?

par | 7 Mar 2019 | Panaméricaine pratique, Vanlife - Quotidien | 0 commentaires

Date de dernière mise à jour : le 11 mars 2019

Assurance voyage ou pas assurance voyage ?

Voilà une des questions qui nous a pas mal occupés lors de la planification de notre premier voyage le long de la Panaméricaine. Oui enfin, pas au début. Parce que quand on se lance dans le projet du long voyage, on a envie de penser itinéraire, billets d’avion, passeports, aux visas…  mais parfois on s’oublie un peu dans tous ces préparatifs ! Et puis il faut l’avouer, la question de l’assurance voyage prend du temps, du budget et le côté paperasse nous donne un peu envie de l’éluder.

Et pourtant… selon nous, elle est essentielle.

Et puis, quand on voyage en van comme nous, l’assurance voyage n’a pas pour objectif de couvrir le véhicule (Tout comme l’assurance du véhicule n’a pas pour objet de vous couvrir vous en dehors de votre véhicule). L’assurance voyage ne concerne que les personnes physiques ayant souscrit à l’assurance. Elle n’est donc pas à ignorer même si vous avez déjà une assurance pour votre véhicule par ailleurs.

Pourquoi prendre une assurance voyage ?

Ça peut sembler idiot comme question, mais on se l’est posée… Pour quoi faire ? Et surtout pourquoi est-ce qu’il m’arriverait quelque chose ? Mais comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir alors parfois prendre des précautions en amont n’est pas un mal !

“ Anticiper les imprévus et partir serein… ”

Santé et frais médicaux d’urgence

C’est la première chose à laquelle on pense et qui motive à prendre une assurance voyage.

L’assurance voyage permet d’être couvert en cas de pépins de santé, de consultation médicale ou d’accident à l’étranger. Oui parce qu’en cas d’accident ou d’hospitalisation les frais deviennent parfois (et très rapidement) astronomiques… En disant cela on pense surtout à certains pays comme le Canada où les USA où la facture grimpe à vue d’œil.

Ça serait dommage de revenir de voyage avec des dettes sur plusieurs générations !

Rapatriement

Dans la lignée de la prise en charge des frais médicaux d’urgence, il est parfois nécessaire d’être rapatrié si le médecin le décide. Avoir une assurance permet d’éviter dans ce cas d’avoir à sortir une petite somme rondelette qui peut facilement coûter quelques dizaines de milliers d’euros.

Retour anticipé pour nécessités familiales

Parfois, il faut interrompre son voyage pour un décès ou une hospitalisation d’un membre de sa famille. Une grande partie des assurances propose alors de prendre en charge les frais d’avion engendrés par votre retour anticipé.

Dans ce cas spécifique, il faut alors vérifier qui est considéré comme « membre de votre famille » dans les conditions de l’assurance : seulement père / mère / frères et sœurs ou également grands-parents, oncles / tantes ?

Bagages

Voilà un dommage qui touche pas mal de voyageurs… les difficultés liées au transport des bagages. Ce n’est que du matériel, mais ça reste un peu gênant. Certaines assurances offrent la possibilité de rembourser une partie du dommage en cas de vol, de dégradation de vos bagages en cours de voyage (dans certaines conditions spécifiques à vérifier dans les conditions générales).

Toutefois, les conditions de couverture sont très variables et le montant n’est pas souvent très élevé.

Cela dit, c’est toujours mieux que rien.

Responsabilité civile

La responsabilité civile est celle qui permet de couvrir les frais qui seraient engagés en cas de dommages causés à un tiers ou à des biens. Il existe alors deux plafonds différents selon qu’il s’agit de dommages physiques ou matériels. Les deux sont donc à examiner.

Assistance juridique

L’assistance juridique est ce que l’on envisage peu et qui semble bien moins mise en jeu ! Mais on n’est jamais à l’abri d’avoir besoin d’un avocat, de sortir une somme pour payer une caution pénale… De tels frais peuvent être pris en charge par les assurances voyage.

Point d’attention et termes techniques

Les prix varient notamment en fonction de plusieurs éléments : le niveau de garanties, la durée d’assurance, les pays visités et votre âge.

Garanties offertes et exclusions

Pour voir un réel comparatif des différentes assurances, il faut se pencher un peu sur les garanties offertes. Dans un second temps, il faut également vérifier les exclusions et tenter de trier les différentes assurances selon les activités que l’on envisage de faire pendant son voyage.

D’un point de vue général, les assurances voyages couvrent habituellement les frais de consultation, les frais de médicaments, les frais d’ambulance, les frais d’hospitalisation et soins dentaires d’urgence. D’autres éléments sont pris en charge par certaines assurances uniquement (comme les frais optiques).

Toutefois, chaque assurance comporte dans ses conditions générales des éléments exclus. On peut penser aux soins dentaires non urgents, aux accidents sous l’emprise de drogue ou d’alcool, aux sinistres causés volontairement… bref parfois la liste est longue !

Enfin, certaines activités comme les sports à risque ne sont pas couvertes par les assurances voyage. Bien vérifier ce point en amont si on envisage de tels loisirs.

Durée de garantie

La durée de garantie est celle du voyage en général et ne peut pas dépasser un certain nombre de mois. La souscription initiale peut se faire pour 1 an maximum avec la possibilité de renouveler pour une autre année en général.

Pays visités

Avant de souscrire à votre assurance voyage, il faut avoir une vision un peu globale des pays que l’on souhaite visiter. En effet, les tarifs ne sont pas les mêmes selon les pays parcourus.

Pourquoi ? Tout simplement parce que dans certains pays les frais de santé sont beaucoup plus élevés et donc leur prise en charge par une assurance est plus chère.

Ainsi il existe habituellement des tarifs particuliers si vous souhaitez visiter les États-Unis ou le Canada (notamment).

Age des assurés

L’âge des assurés détermine aussi le prix de la cotisation. Logiquement, plus on avance en âge, plus les risques d’avoir un pépin de santé sont élevés. La cotisation augmente alors proportionnellement à ce risque.

Franchise et plafond

Les assurances voyage couvrent à hauteur d’un certain montant, variable selon l’assurance. C’est ce que l’on appelle le plafond. Si le montant à payer est supérieur et déplace le plafond, cette somme devra venir de votre poche… Il est alors très très important de comparer ces plafonds et prendre une couverture suffisante pour être certains qu’en cas de pépins, le maximum soit pris en charge par l’assurance.

La franchise est quant à elle la somme de base qui est due par l’assuré et au-delà de laquelle l’assurance entre en jeu.

Par exemple : Mon assurance me couvre à hauteur de 10.000 euros (c’est le plafond) et a une franchise de 500 euros. En cas d’accident engendrant des frais de santé pour un montant de 5.000 euros, je serai couvert à hauteur de 5.000 euros. Mais je devrai payer la franchise de 500 euros de ma poche. Donc je ne serai remboursée que de 4.500 euros en réalité.

Quand souscrire ?

Il faut normalement s’assurer avant le départ.

Toutefois, certaines assurances offrent la possibilité de s’assurer en cours de voyage. Dans ce cas, et pour éviter que les gens ne s’assurent que pour palier à un dommage déjà survenu, une période de carence s’applique. Durant ce délai de carence (entre 7 à 15 jours en général), il n’est alors pas possible de mettre en jeu l’assurance.

Pour voir un comparatif complet des assurances voyage, nous vous conseillons d’aller sur le site Tourdumondiste qui est très très bien fait (puis de comparer aussi par vous-même) : comparatif des 15 meilleures assurances voyage.

Et pourquoi pas l’assurance de la carte bancaire ?

On entend souvent que les cartes bleues offrent également des assurances. En effet, mais il y a certains points spécifiques à ne pas perdre de vue.

Selon la catégorie de la carte

Seules les cartes bleues Visa et Mastercard Premier ou Gold (et au-delà) offrent de telles assurances. Donc si vous avez une carte bleue Visa classique il n’y a pas d’assurance attachée.

Par ailleurs, avec les nouvelles cartes bleues N26 et Revolut, il faut bien vérifier les conditions de couvertures. Celles-ci sont généralement bien plus légères que pour les autres cartes Visa ou Mastercard émises par des banques françaises.

Durée maximum de 3 mois

Les cartes Visa et Mastercard ne couvrent généralement que pendant les 90 premiers jours de voyage. Ainsi, si vous prévoyez de partir pour une période supérieure, il conviendrait de prendre soit une assurance voyage à l’issue des 3 mois soit d’avoir dès le départ une autre couverture.

Avoir effectué son achat avec la carte

En outre, pour bénéficier de l’assurance de la carte bleue, il faut avoir utilisé ladite carte pour financer le transport de son voyage : billet d’avion, location de voiture… C’est à partir de la date d’achat des billets d’avion par exemple que les 90 jours de l’assurance se lanceront.

Assurance voyage et voyage en van

Prendre une assurance voyage ne couvre pas votre véhicule. Il s’agit d’une assurance qui couvre les dommages qui peuvent toucher votre personne (et certains de vos effets personnels).

Ainsi, voyager en van et avoir une assurance voyage n’exclut pas de souscrire à une assurance véhicule qui couvre les dommages causés au véhicule et aux tiers par le véhicule.

Par ailleurs, selon les pays et selon l’assurance du véhicule, il est possible d’avoir une assurance française étendue ou non. Par exemple, voyager en Europe avec son van assuré en France est normalement couvert par votre assurance habituelle. Par contre, partir aux USA ou au Canada avec son van nécessite de souscrire à une nouvelle assurance dans les pays concernés.

“ Avoir une assurance voyage n’exclut pas d’avoir une assurance pour son véhicule. Et réciproquement !”

Notre choix

Notre premier voyage nous faisant traverser les USA et le Canada on ne s’est pas posé la question bien longtemps… Il nous fallait une assurance voyage et l’assurance de la carte bleue ne nous semblait pas suffisante, même pour les 90 premiers jours.

Après une étude des différentes possibilités, on s’est tournés vers Chapka. Nous avons souscrit une assurance d’un an que nous avons renouvelé pour 1 mois. Ainsi pendant nos 13 mois de voyage à travers les Amériques nous étions couverts. Nous n’avons pas eu besoin de faire jouer l’assurance. Mais ce n’est pas plus mal parce que finalement elle n’est là que pour couvrir en cas de pépin ! Bon, ça fait un sacré budget en effet pour ces 13 mois (dans les 1.800 euros à 2), mais c’est selon nous indispensable pour voyager sereinement.

Pour notre nouveau voyage de 6 mois en 2019, nous avons décidé de repartir avec Chapka ! Nous avons opté pour Cap Aventure qui est l’assurance voyage qui offre une couverture pour les voyages de plus de 90 jours autour du monde. (Il existe d’autres assurances selon son motif de voyage : tourisme, PVT, études…)

 

 

Chapka nous soutient d’ailleurs dans la réalisation de notre documentaire Sauvage et nous avons, à ce titre, convenu d’un partenariat avec eux. On les remercie de nous suivre et de nous soutenir dans notre projet !

Envie de garder cet article sous le coude, n’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest :

Cet article vous a plu ? Alors dites le !
Total: 4 vote(s), Moyenne: 4.8
Share This