ROUMANIE – Măgura, une plongée dans la campagne roumaine

par | 2 Jan 2018 | Roumanie, Trek & Randonnée | 4 commentaires

Date de dernière mise à jour : le 26 juillet 2018

La campagne roumaine c’est un peu comme un voyage à travers le temps. Un voyage de quelques dizaines d’années en arrière. On y croise encore des carioles et des chevaux, des paysans qui fauchent à la main les herbes folles et des bergers qui courent après leurs moutons.

Mais c’est surtout une plongée dans l’authenticité de mon pays.

Ce pays c’est celui dans lequel je suis née, celui que je porte dans mes veines.

Et celui qui parfois me rappelle à lui. 

De la Roumanie finalement, je ne connais pas grand-chose et encore moins ses campagnes. C’est dire. Mais je ne demande qu’à parcourir ce pays, le vivre, le sentir, le découvrir. Et c’est à deux cette fois que nous y avons débarqué.

Ce petit bout de territoire latin à l’Est de l’Europe c’est surtout un pays très rural. La ville a été marquée par le communisme, les immeubles s’y étirent dans des banlieues grisonnantes. Mais la campagne, elle, est restée authentique, intense. Du moins est-ce comme cela que nous l’avons vécue.

Après avoir découvert Bran et n’avoir pas rencontré Dracula, nous avons décidé de marcher. Juste se promener sur les chemins de terre, entre les maisons fermées et les moutons égarés.

Nous sommes arrivés à Magura. Nous nous sommes rapidement délestés de notre voiture et avons endossé nos chaussures.

Pas de trajet de randonnée planifié. Nous avons décidé de suivre le chemin. Au gré du vent et des animaux.

Et ce fut magique :

Le temps était changeant ce jour-là. De la pluie nous a accueillis. De la boue sur nos chaussures mais le sentiment intense d’être bien, là entre les montagnes environnantes.

Le froid commence à se faire sentir en cette mi-novembre. Les cheminées se mettent à fumer, seule indication d’une présence humaine autour de nous.

Nous sommes seuls sur ces chemins.

Et enfin le soleil revient. Il dessine le relief de ces champs, de ces montagnes. Colore les toits rouges et rechauffe nos pieds glacés.

Un berger croise notre chemin. Il se met à courir après ses moutons. Une course folle démarre après ces bêtes qui accélèrent de plus belle.

Résolument ce pays est magnifique : réservé mais intense. Il faut le parcourir, partir à la découverte de ses secrets. Aller au-delà des clichés qui parfois peuplent les esprits des étrangers quant à ce petit territoire.

Plus de photos de Magura

Cet article vous a plu ? Alors dites le !
Total: 1 vote(s), Moyenne: 5
Share This