PORTRAIT INSPIRANT #3 : Devenir nomades en van aménagé – Marion&Flo

par | 25 Nov 2018 | Inspiration - Portraits | 0 commentaires

Comment devenir nomades en van aménagé ?

Voici le troisième portrait inspirant de personnes inspirées.

 10 questions à des personnes qui portent des projets innovants et qui, à nos yeux, méritent d’être partagés !

 Nos deux premiers portraits avaient été consacrés à Salomé et Kevin qui nous ont parlé de la construction de leur Tiny House, et Luc et PF qui avaient décidé d’aménager leur van en maison sur roues et le faire homologuer.

Aujourd’hui on part à la découverte de deux nouveaux Vanlifers, qui ont eu aussi aménagé leur van, Marion et Flo. 

1. Bonjour à tous les 4, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour bonjour ! Alors nous c’est Marion, 27 ans et Flo, 26 ans. Freelance dans la communication web pour elle, et tatoueur pour lui !

Tous les deux passionnés de voyages, on est tombé dans la marmite du voyage en van en 2016 après avoir aménagé notre premier van Harrisson avec nos petites mains de bébés bricoleurs.

L’aventure serait bien moins drôle sans nos 2 boules de poils qui nous accompagnent partout : Lewis, notre Golden Retriever et Sacha, notre chat baroudeur !  

2. Comment vous est venue l’envie d’aménager votre van ? Et pourquoi l’idée d’un van et non pas celle d’alterner vie sédentaire et voyage en sac à dos, tente ou hôtel ?

Un de mes collègues (Marion) voyageait en van avec ses enfants, et on en parlait très souvent. Il me racontait la liberté de mouvement, les spots de rêve où il passait ses vacances, et ça a fait pas mal de chemin dans ma tête… Un jour, je me suis mise à regarder les vans aménagés sur le Bon Coin, j’ai envoyé une annonce à Flo en lui disant « Non mais regarde celui-ci il est génial et pas cher » et là c’était parti ! Après avoir vu plusieurs véhicules déjà aménagés, on s’est rendu compte qu’aucun ne correspondait réellement à nos besoins (à savoir un espace pour Lewis et Sacha) et on s’est dit qu’on allait l’aménager nous-même !

Avant l’achat de notre premier van, on voyageait en hôtel ou en tente, et on est pas du tout contre le refaire, au contraire ! On aime le voyage dans sa globalité, qu’importe la façon de voyager finalement ! Mais le van nous permet d’emmener toute notre petite famille avec nous, d’avoir toujours leurs affaires et leurs repères, c’est important pour nous, et pour eux. Et puis ça va peut-être paraître bizarre pour certains, mais pour nous voyager en van c’est vraiment le confort. Nos affaires sont toujours au même endroit, on peut emporter presque tout ce qu’on veut (dans la limite du raisonnable évidemment) et c’est notre chez-nous qui nous suit partout… le confort quoi ! 

3. Quelle différence y a-t-il entre l’aménagement de votre premier van et celui de Bernie ?

Quand on a eu le premier projet d’aménagement de van avec Harrison, on y connaissait vraiment rien. A l’époque, il n’y avait pas la communauté française qu’il y a maintenant autour du van, il y avait bien quelques ressources en anglais mais rien de fou. On a épluché les forums comme Trafic Aménagé pour trouver des inspirations, des réponses à nos questions et surtout savoir par quoi commencer !

Alors pour Harrison c’était la découverte totale, tandis que pour Bernie notre 2ème van, on sait déjà un peu comment s’y prendre. Notre première expérience nous aide beaucoup, même si ici le gabarit du véhicule change complètement ! Et puis aujourd’hui, avec les réseaux sociaux tout est beaucoup plus facile. La communauté vanlife est énorme, on peut avoir pratiquement toutes les réponses à nos questions en fouillant un peu sur les groupes FB ou sur Instagram ! 

Mais c’est toujours à taton qu’on avance, on fait évidemment beaucoup d’erreurs, on répare, on réessaye mais c’est le jeu ! Alors je dirais que ce qui change, c’est l’expérience entre l’aménagement d’Harrison et celui de Bernie.   

4. Aviez-vous des compétences particulières notamment en électricité… ou alors avez-vous appris pour ce projet ?

Flo a eu quelques notions d’électricité pendant ses études mais rien de fou. Il s’est donc renseigné et a posé pas mal de questions à ceux qui ont les connaissances ! Et puis, notre circuit électrique est plutôt simple, donc ça n’a pas été compliqué pour lui de mettre tout ça en place ! 

5. Quelles sont les principales difficultés que vous avez-rencontrées jusqu’à présent ?

On a fait des plans en amont, on sait ce qu’on veut, mais entre le rêve et la réalité, il peut y avoir un gouffre. Dans l’ensemble on a eu peu de difficultés majeures, parce qu’il y a toujours une solution à tout finalement. Mais le plus dur est de se rendre compte qu’il va falloir défaire pour refaire, ça nous est arrivés plusieurs fois, c’est très frustrant !

On a eu des problèmes avec l’isolation qui ne tenait pas bien au plafond, on a du tout enlever et refaire d’une autre manière pour que ça tienne. Même chose pour la porte coulissante, on s’est rendu compte qu’elle ne fermait plus après avoir posé le placage et le lambris… on a du la redémonter et réajuster ! Rien de bien méchant, mais c’est agaçant ! 

 

6. A terme votre objectif est de vivre à temps plein sur la route ? Dans ce cas, comment allez-vous gagner votre vie en tant que nomades ?

En effet, nous aimerions vivre sur la route quelques années ! Mais c’est l’inconnu pour nous, nous ne savons pas si ça va nous plaire réellement, combien de temps nous allons faire ça, ni où nous irons exactement. Mais c’est quelque chose qu’on a envie de tenter, pour se bousculer, pour vivre différemment !

Étant donné que je suis freelance, je peux travailler de n’importe où, tant que j’ai une connexion internet à peu près correcte ! C’est ce qui va nous permettre d’avancer et de rendre ce projet viable.

Nous sommes également en train de mettre beaucoup d’argent de coté, pour tous les imprévus et pour avoir l’esprit un peu plus tranquille les mois où mon activité sera plus faible par exemple.

Pourquoi pas également faire un peu de woofing, nous sommes ouverts à tout, et surtout nous ne prévoyions rien, donc c’est une grande page blanche à écrire…

7. Vivre sur la route avec 2 compagnons à 4 pattes, ce n’est pas trop compliqué ? Des astuces à partager ?

Ce n’est pas compliqué, c’est juste un peu d’organisation ! Sur la route, ils sont le centre de notre vie puisque nous faisons tout en fonction d’eux. La météo détermine pas mal de choses, suivant la chaleur nous devons adapter nos plans !

Nous emmenons Lewis avec nous tout le temps, et nous faisons principalement des activités d’extérieurs donc le fait d’avoir un chien ne nous pose pas de soucis particulier. Pour Sacha, le van est sa maison ! Quand nous sortons (et que la météo le permet) nous le laissons dans le van. Il pratique ses activités favorites à savoir : manger et dormir ! Lorsque nous sommes en pleine nature, loin des routes, il peut sortir et se balader à sa guise ! Et là c’est le roi du pétrole ! Je crois et je suis persuadée que c’est une belle vie que nous leur offrons là, libres et toujours en mouvement, mais surtout proches de nous ! 

Pour ce qui est des astuces, c’est à chacun de connaitre son animal. Ne pas oublier la case véto avant de partir, et tous les ans pour les rappels de vaccins. Prendre en compte leurs besoins et leur rythme, c’est important ! Et pour les chats, les habituer en amont, que ce soit à la laisse ou au harnais, ou au trajet en voiture en général. Le pulvérisateur Feliway peut être d’un bon secours pour que le chat s’habitue plus sereinement au van ! 

 

8. Quels sont vos projets futurs ? Un retour en appartement ou en maison à terme ?

A plus ou moins court terme c’est un graaaand voyage au Canada et aux Etats-Unis avec Bernie (Sacha et Lewis aussi évidemment !). Pour le reste c’est le flou total, on n’en connait pas la durée, ni l’itinéraire exact, et on ne sait pas non plus quand on reviendra ! A long terme, on aimerait construire une tiny house et se trouver un terrain dans la nature.

Et puis monter un petit business en couple, un studio de tatouage avec un resto/snack végétarien… Bref, pleins d’idées pour la suite !

9. Des conseils pour des personnes qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la du van ?

Juste… se lancer ! Et faire confiance à son instinct, toujours ! Il y aura forcément des galères et des jours « sans » mais ce qu’apporte le voyage en van vaut plus que toutes les galères rencontrées ! 

N’hésitez pas à demander des conseils, à rejoindre des groupes Facebook où vous pourrez trouver réponse à vos questions, c’est toujours rassurant de pouvoir poser des questions à ceux qui ont déjà l’expérience.

Et puis, kiffez et écoutez-vous surtout ! 

10.   Où peut-on vous suivre et en apprendre plus ?

Alors vous pouvez nous suivre par ici :

– Le blog : www.thetravellingshed.com

– Instagram : https://www.instagram.com/thetravellingshed/

– Facebook : https://www.facebook.com/thetravellingshed/

Mais aussi sur Twitter où on discute des sujets qui nous tiennent à cœur et Pinterest pour les inspirations photos !

Si comme à nous, Marion et Flo vous donnent envie d’adopter un chien et de prendre la route, n’hésitez pas à aller rejoindre leur belle aventure !

Faites des réserves d’inspiration et enregistrer cet article sur Pinterest :

Share This