Un road-trip de 4 jours en baie de Somme en 10 activités

par | 21 Nov 2020 | France, Sur les routes ailleurs | 7 commentaires

Date de dernière mise à jour : le 30 août 2021

Après nos multiples péripéties en France avec notre van Karl cet été, nous avons décidé de finir notre road-trip par la baie de Somme.

Bord de mer, jolie architecture, observation des oiseaux et des phoques, bref de quoi nous combler pour un road-trip de 4 jours.

En 4 jours, nous avons eu le temps de :

  • Observer les oiseaux non seulement au parc du Marquenterre, mais aussi sur toute la route du littoral
  • Observer les phoques à deux endroits dans la baie de Somme
  • Admirer l’architecture Belle Époque de Mers-les-Bains
  • Voir les falaises d’Ault et faire un bout de chemin du sentier du littoral
  • Se prendre une belle pluie diluvienne à Cayeux-sur-Mer
  • Visiter Saint-Valery-sur-Somme
  • Dormir dans l’écolodge Le Bruit de l’eau pour clore notre séjour
Baie de Somme - surfeurs sur la plage de galets

1.     La découverte de Mers-les-Bains

Nous voilà donc partis depuis Le Tréport vers Mers-les-Bains. Le temps est changeant, mais la ville pleine de couleurs ! C’est une jolie surprise de découvrir cette petite ville à la frontière entre la Somme et la Seine-Maritime.

Les villas colorées Belle Époque se retrouvent entre le centre-ville et le front de mer. Nous nous garons et décidons de nous balader à pied et parcourir les petites ruelles jusqu’en bord de plage.

Nous prenons ensuite un peu de hauteur et montons jusqu’à l’Église Paroissiale Saint-Martin de Mers pour ensuite redescendre vers le centre-ville. Avant de reprendre la route, pause casse-croute et petit plat chaud acheté à la boulangerie du littoral, près du parc.

Alors que nous décidons de longer la route du littoral en van, nous faisons une petite halte à Notre Dame de la Falaise. Le vent y est vivifiant et la vue à la fois sur les falaises, mais aussi sur Mers-les-Bains et Le Tréport, magnifique !

 

Baie de Somme - Mers-les-Bains - villas colorées Belle Époque et falaises
Baie de Somme - Mers-les-Bains - villas colorées Belle Époque

Les jolies façades de Mers-les-Bains…

Baie de Somme - Mers-les-Bains - villas colorées Belle Époque
Baie de Somme - Mers-les-Bains - toits de la ville
Baie de Somme - Mers-les-Bains - falaises
Baie de Somme - Mers-les-Bains - villas colorées Belle Époque
Baie de Somme - Mers-les-Bains - lune
Baie de Somme - Mers-les-Bains - vue sur la ville et les falaises depuis Notre Dame de la Falaise

2.     La plage de Bois de Cise

Après une jolie averse, nous prenons la route vers la plage de bois de Cise. De jolies maisons entre les pins mènent à une plage encore entourée de falaises. La forêt a été créée artificiellement dans les années 50 pour fixer le sable (comme d’ailleurs ce fut le cas plus haut dans la baie de Somme) et c’est aujourd’hui une jolie petite forêt qui couvre cet espace.

Pour notre première nuit dans la Somme, nous décidons de dormir au camping municipal de la Chapelle, à Ault, que nous visiterons un peu le lendemain. Nous avons un peu de boulot, le temps est mitigé et la douche chaude n’est pas de refus !

Infos pratiques 

Camping Municipal de la Chapelle – Ault : tarif pour 2 personnes, 1 van et l’électricité : 11 euros (en septembre).

Baie de Somme - plage de bois de Cise - falaises
Baie de Somme - plage de bois de Cise - Karl, notre Volkswagen T3
Baie de Somme - plage de bois de Cise - villas colorées

3.     Le Hâble d’Ault

Nous quittons le camping au petit matin et allons voir les falaises d’Ault. Elles sont bien impressionnantes. Surtout lorsque l’on réalise que quelques kilomètres plus loin, dans le cœur de la Baie, il n’y a plus de falaises sur le littoral.

Notre chemin continue donc vers le Hâble d’Ault. Le Hâble d’Ault ce sont des marais en bord de littoral, au nord de la ville d’Ault. On retrouve également la mer d’un côté, mais aussi des espaces avec de l’herbe et des petits cours d’eau. Une diversité qui permet d’observer pas mal d’oiseaux. En effet, on y retrouve jusqu’à 270 espèces d’oiseaux selon la saison (mais aussi quelques chasseurs, il faut bien l’avouer).

Toujours est-il que le soleil est là et nous parcourons les petits chemins de la réserve lentement, nous arrêtant pour faire des photos et humer l’air iodé.

Infos pratiques : Le Hâble d’Ault

Entrée gratuite

Ouvert toute l’année

Attention, en van, il est possible que la barrière à 2m soit en place et donc que vous ne puissiez pas entrer… Pour notre part, elle était ouverte d’un côté de la réserve et fermée de l’autre, nous avons donc dû faire demi-tour et trouver une autre sortie.

Baie de Somme - plage de bois de Cise - falaises
Baie de Somme - Le Hâble d’Ault - Cygnes tuberculés en vol

Les cygnes en plein vol.

Baie de Somme - Le Hâble d’Ault
Baie de Somme - Le Hâble d’Ault - Karl, notre Volkswagen T3

4.     Cayeux-sur-Mer

Nous continuons notre road-trip vers le nord, le long de la côte, et arrivons à Cayeux-Sur-Mer. Le ciel est gris-bleu et la lumière magnifique sur la grande plage de galets. La ville balnéaire est une étape incontournable dans la région.

Nous nous faisons à manger dans le van en admirant ces couleurs qui tranchent et changent au gré des nuages.

Cayeux-sur-Mer, ce sont habituellement de nombreuses petites cabines de plages, face à la mer et devant une jolie promenade. Lors de notre venue, les cabanes avaient été rangées, mais la promenade offrait une belle perspective sur cette longue plage !

Baie de Somme - plage de Cayeux-sur-Mer - ciel noir
Baie de Somme - plage de Cayeux-sur-Mer - ciel noir
Baie de Somme - plage de Cayeux-sur-Mer - goéland et ciel noir

5.     La pointe du Hourdel

Nous décidons de repartir un peu plus loin, vers la pointe du Hourdel, et allons nous dégourdir les jambes sur la plage.

La pointe du Hourdel est très connue pour l’observation des phoques à marée basse. C’est d’ailleurs ici que nous reviendrons le surlendemain, avec un guide, pour aller observer ces gros mammifères.

Baie de Somme - Pointe du Hourdel
Baie de Somme - Pointe du Hourdel - bunker

6.     Saint-Valery-sur-Somme

Après une matinée faite de boulot et de lessive à St-Valery-sur-Somme (si vous cherchez d’ailleurs, c’est la seule laverie que nous ayons trouvée dans le coin), nous décidons de nous balader dans les petites ruelles historiques.

Le temps est changeant, mais encore une fois, la lumière n’en est que plus jolie. Nous longeons l’entrée de la Baie et faisons face à la ville du Crotoy, de l’autre côté de la Baie. Puis, nous remontons jusqu’à la Porte Jeanne d’Arc et sa vue panoramique sur Saint-Valery-sur-Somme. Nous sommes à côté des remparts de la ville et l’ambiance médiévale nous fait un peu penser à Provins.

Saint Valery-sur-Somme est une des plus jolies villes du coin et les jolies fleurs qui la décorent au printemps et en été la rendent encore plus poétique. Pas de fleurs pour nous, mais l’esprit automnal offre une autre belle ambiance dans les ruelles.

Nous reprenons la route alors que le soleil commence déjà à décliner. Nous ne ferons pas long feu ce soir. Demain, direction le parc du Marquenterre.

Baie de Somme - Saint-Valéry-sur-Somme
Baie de Somme - Saint-Valéry-sur-Somme - Vieille ville
Baie de Somme - Saint-Valéry-sur-Somme - Vieille ville
Baie de Somme - Saint-Valéry-sur-Somme
Baie de Somme - Saint-Valéry-sur-Somme - Cabines en bois

7.     Le parc ornithologique du Marquenterre

Le parc ornithologique du Marquenterre, c’est le parc dans lequel voulait m’emmener Stéph depuis quelques années déjà. Il faut dire que ce sont 200 hectares de marais, de forêt de pins, de dunes et de roselières qui accueillent une très grande variété d’oiseaux.

Nous avons rendez-vous à 8h45 pour partir en groupe et avec un guide visiter une partie de ce bel espace. Le temps semble se stabiliser et pas de pluie à l’horizon, nous optons alors pour le parcours rouge, le plus long, qui prend environ 2h.

Sur le parcours, différents postes d’observation permettent de prendre le temps et observer les oiseaux dans différents cadres.

Nous sommes très lents et faisons, comme d’habitude de nombreuses photos, l’avantage de la sortie guidée étant que l’on a en plus des explications sur l’histoire, mais aussi les espèces et l’évolution de cet écosystème. Pour autant, le groupe avance parfois un peu vite à notre goût, nous reviendrons surement sur nos pas, une fois la visite guidée passée.

Après 3 bonnes heures de marche, nous finissons la matinée par une pause déjeuner au très bon restaurant du parc.

Baie de Somme - Parc ornithologique du Marquenterre - Karl, notre Volkswagen T3
Baie de Somme - Parc ornithologique du Marquenterre - Mésange huppée en silhouette
Baie de Somme - Parc ornithologique du Marquenterre - Martin-pêcheur d'Europe
Baie de Somme - Parc ornithologique du Marquenterre - nichoir
Baie de Somme - Parc ornithologique du Marquenterre - Spatules d'Europe

Stéphane décide de repartir faire un tour (et grand bien lui a pris, puisqu’il a pu faire de jolies observations…), quant à moi, je préfère la petite pause lecture au chaud dans le van.

Infos pratiques | Parc du Marquenterre

À quelle saison visiter le parc du Marquenterre ?

Les oiseaux sont présents toute l’année sur le site. Pour autant, le nombre varie énormément selon la saison. Les périodes de migration (au printemps et en automne) ainsi que de nidification entre mars et juillet sont propices pour voir une grande variété d’oiseaux.

Retrouvez tous les détails ici pour une observation ornithologique : quand visiter le parc.

Toutefois, le site est très fréquenté à certaines périodes de l’année et certains week-ends.

Tarifs :

Adulte : 10,50 euros

Enfant jusqu’à 16 ans : 7,90 euros

Gratuit pour les moins de 6 ans.

Plus d’infos sur le parc du Marquenterre sur leur site web

 

8.     L’observation des phoques

Pour l’observation des phoques, un incontournable en baie de Somme, nous sommes partis avec Maxim. Notre visite se fait sur 2 points différents de la Baie.

Ainsi le matin, nous partons sur la plage à côté du parc du Marquenterre, dans la réserve naturelle nationale de la baie de Somme.

Le cadre est très beau : les pins le long de la plage, et dans la baie une jolie flore typique de ces écosystèmes salés. On y retrouve notamment la salicorne (qui se mange), l’aster maritime (ou oreilles de cochon et qui se mange aussi) ou encore la spartine de townsend (je ne sais pas si elle se mange…).

Nous traversons ces espaces végétalisés et faisons face à un vent plutôt intense de face (le retour sera donc plus simple) jusqu’en bord d’eau. D’ici, les phoques sont souvent très visibles et posés sur la plage. Mais le vent ou alors le temps fait que lors de notre visite, ils restent dans l’eau et ne montrent que le bout de leur nez.

Après 2 bonnes heures de marche, nous rentrons au van pour déjeuner avant de rejoindre le second point d’observation, la pointe du Hourdel.

Baie de Somme - Sortie pour observer les phoques - Huîtriers pie
Baie de Somme - Sortie pour observer les phoques
Baie de Somme - Sortie pour observer les phoques - Tadornes de Belon
Baie de Somme - Sortie pour observer les phoques

Le temps est à la pluie cet après-midi, mais, armés de nos imperméables, nous rejoignons Maxime pour cette seconde observation. Le cadre est ici totalement différent. Nous revenons sur la plage vers la pointe du Hourdel. Pas de végétation, mais de grands bancs de sable fin qui se dégagent à marée basse.

L’endroit propice pour que les phoques viennent se reposer.

Ils sont d’ailleurs nombreux d’un côté ou l’autre de la Baie, observable avec les jumelles ou la longue vue de Maxim.

Baie de Somme - Sortie pour observer les phoques

Infos pratiques | Voir les phoques en baie de Somme

 

Nous sommes partis avec Maxim guide nature en baie de Somme. Très dynamique, pédagogue et surtout passionné, nous n’avons pas vu passer le temps, que ce soit le matin ou l’après-midi.

Il prête bottes et jumelles pour ceux qui n’en possèdent pas.

Attention, les phoques sont des animaux sauvages, il est important de respecter une distance de 300 mètres environ pour ne pas les déranger ni les effrayer.

De plus, il ne faut pas se lancer dans des excursions dans la baie sans connaître le cadre. Les marées montent et descendent très vite, il est important d’être accompagné par un professionnel pour ne pas se retrouver coincés par la marée montante.

 

9.     Passer la nuit dans un écolodge

Pour notre dernière nuit en baie de Somme, nous avons été invités par Tibo à découvrir son écolodge. Et après plusieurs jours passés en van, entre grosses averses et fraicheur du matin, on était plus que ravis de découvrir le confort du Bruit de l’eau !

Le Bruit de l’eau, c’est un écolodge que Tibo a créé il y 10 ans. Sur une prairie d’un hectare, il a souhaité intégrer toute la biodiversité et la flore de l’espace naturel de la Baie. Aujourd’hui, c’est devenu un petit havre de paix, une bulle hors du temps !

Plusieurs types de logements sont proposés : la bulle pour observer les étoiles, la cabane flottante, la caravane Airstream ou encore le lodge haïku. C’est dans ce dernier logement que nous avons passé une magnifique soirée et un matin isolés en pleine nature.

Avant le diner, et alors qu’il faisait déjà nuit, nous avons également pu profiter du bain japonais, une expérience encore plus magique lorsqu’il s’est mis à pleuvoir !

Tibo nous a ensuite accueillis pour un diner végé japonais. Au petit matin, c’est également un petit déjeuner japonais qui nous est servi directement dans notre chambre… Les images se suffisent pour vous montrer à quel point c’était chouette !

Infos pratiques | Ecolodge Le Bruit de l’Eau

 

L’écolodge offre des atmosphères changeantes selon les saisons.

Nous avons pu profiter de l’automne et des belles couleurs des arbres, mais il est certain que le printemps et l’été doivent aussi offrir une bien jolie ambiance !

Pratique : Ecolodge Le Bruit de l’eau

 

Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - La bulle
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Haïku, la chambre japonaise
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Haïku, la chambre japonaise
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Bain japonais de nuit
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Airstream et feu de bois
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Haïku, la chambre japonaise
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Bain japonais
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Haïku, la chambre japonaise
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Airstream et feu de bois
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - La salle de bain de Haïku
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Haïku, la chambre japonaise
Baie de Somme - Le Bruit de l'eau - Airstream et feu de bois

10.     Autres activités à faire en Baie de Somme

Nous n’avons évidemment pas eu le temps de tout faire dans la région (et le confinement nous a rattrapé), mais il reste pas mal d’activités à découvrir dans le coin et notamment :

Un tour en train à vapeur : chemin de fer de la baie de Somme

Une escapade à cheval : Espaces équestres Henson

Faire une randonnée sur la côte entre Ault et Mers-les-Bains sur le sentier du Littoral

Plus d’infos : Somme Tourisme

Nous gardons tout cela pour une prochaine escapade entre la Picardie et la Somme.

Certaines de nos activités nous ont été offertes par Somme Tourisme et le Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard.

Toutefois, nous gardons bien évidemment notre liberté éditoriale pour cet article comme sur le reste du blog !

N’hésitez pas à garder cet article sous le coude sur Pinterest pour vos prochaines escapades :

Share This