Voyage à Oman : Guide et conseils pratiques

par | 12 Fév 2019 | Oman, Sur les routes ailleurs | 0 commentaires

Date de dernière mise à jour : le 21 février 2019

Et pourquoi pas un voyage à Oman ?

On ne se posait pas réellement la question avant d’y aller…

Le Sultanat d’Oman est ce pays du Moyen-Orient dont on entend de plus en plus parler.

Mais si, vous savez, le pays de Sinbad le marin et des mille et une nuits.

Cette contrée divisée entre villes blanches, mer bleue, montagnes marrons, et déserts oranges.

Bon allez, on vous embarque.

Sommaire de l'article

Pourquoi faire un voyage à Oman ?

Le Sultanat d’Oman en bref

L’histoire

Quelle religion ?

Géographie

Quand partir à Oman ?

Quel itinéraire pour un road-trip d’une semaine ?

Visa Oman : guide des visas et démarches à suivre

Visa obligatoire pour Oman

3 types de visa

Quel visa choisir ?

Location de voiture à Oman : faut-il louer un 4×4 ?

Rejoindre Musandam par la route

Logement & camping à Oman

Où dormir à Mascate ?

Ou dormir près de l’aéroport de Mascate ?

Où dormir à Matrah ?

Camper à Oman

Comment s’habiller à Oman ?

Et on part avec quoi d’autre ?

Comment s’orienter au Sultanat ?

Billets d’avion pour Oman

Vol direct avec Oman Air

Vol avec escale

Rejoindre le centre de Mascate depuis l’aéroport

Budget pour une semaine à Oman

Taux de change

Avion

Logement

Restaurants

Essence

Téléphone à Oman

Notre Budget Global pour 10 jours

Et puis,

Pour en découvrir plus :

Article : Itinéraire pour un road-trip de 10 jours à Oman : détails & carnets de route

Article : Notre expérience à l’hôtel Six Senses de Zighy Bay

Pourquoi faire un voyage à Oman ?

Le Sultanat d’Oman est un des pays qui a le vent en poupe ces derniers temps. Et c’est totalement compréhensible. Petit joyau du Moyen-Orient, il se distingue de ses voisins car il a su préserver ses traditions et son authenticité.

Ici pas de buildings énormes ni de malls à perte de vue. Oman c’est une architecture traditionnelle entre ocre et blanc ; une population cosmopolite accueillante et des paysages entre mer, montagne, déserts et canyons.

Bref, Oman c’est le petit pays de la péninsule arabique qui va faire parler de lui dans les prochaines années.

Et c’est un voyage qu’on n’oubliera pas de tout de suite, tant on a été séduits !

Mais on va vous le dire tout de suite : ce voyage n’était pas prévu. Du moins pas si tôt. Nous avions des tonnes de choses à préparer et des milliards de trucs à penser pour notre projet « Sauvage ». Et puis c’est arrivé comme ça : un soir de vernissage d’une expo photo (des copains Wild Birds Collective) on a remporté un voyage à Oman.

Alors, l’occasion était trop belle pour ne pas s’accorder une pause au soleil et faire notre premier voyage à Oman !

Désert de Wahiba Sand

Le Sultanat d’Oman en bref

Aller dans un pays c’est aussi plonger dans une histoire, un vécu, une population. Il s’agit pour nous de porter un regard curieux sur ce que nous découvrons. Et puis aussi, comprendre le présent en apprenant un peu sur le passé.

Alors voici Oman en quelques chiffres et données historiques et géographiques.

Démographie : 4,6 millions d’habitants

Superficie : 309.500 km²

Langue : Arabe

Capitale : Mascate

L’histoire du sultanat d’Oman

Oman est un peu la Suisse du Moyen-Orient. C’est comme cela qu’on nous l’a présenté, et on est plutôt d’accord. D’ailleurs, cette expression est assez parlante. Pays beaucoup plus souple que l’Arabie Saoudite, moins bling bling que les Emirats, plus authentique que le Qatar, et plus calme que le Yemen… Oman interroge et attire.

D’abord occupé par les Portugais au XVIème siècle, la région devient contrôlée par un empire omanais qui s’étend sur différentes régions de l’Afrique de l’est. A l’époque, le commerce d’esclaves, l’encens et sa présence sur une route commerciale de première importance font du sultanat un territoire d’influence sur l’océan indien. Placé sous protectorat britannique en 1891, celui-ci ne cesse qu’avec l’arrivée au pouvoir de l’actuel Sultan en 1970. En effet, c’est à cette date que Qabus ibn Saïd, fils de Saïd ibn Taimour renverse son père et s’empare du pouvoir.

Depuis les années 1970, le sultan Qabus mène une politique qui mêle tradition et modernité. Il relève l’économie, promeut l’éducation par la création de centaines d’écoles et commence à ouvrir le pays à la démocratie. Depuis les années 2000 des élections sont organisées pour désigner des représentants à la chambre basse du conseil où hommes comme femmes peuvent être élus. Peu tourné vers le pétrole, le pays mise aujourd’hui beaucoup sur le tourisme.

Quelle religion à Oman ?

Côté religion, Oman se distingue aussi de ses voisins car le courant majoritaire n’y est ni sunnite ni chiite mais ibadiste, une autre branche de l’islam.

Et puis, on y trouve également une minorité chrétienne et bouddhiste.

Géographie d’Oman

Situé sur la péninsule arabique, entre les Émirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et le Yémen, le Sultanat d’Oman se situe dans un espace stratégique face à l’Iran et l’Inde.

Le territoire est d’ailleurs divisé en plusieurs parties. En effet, outre la région principale au nord du Yémen, le pays possède également une enclave, qui est la péninsule de Musandam, au nord-est de la péninsule Arabique.

Oman c’est aussi un climat très varié. Le nord est désertique et aride. Le centre se divise entre déserts et montagnes creusant la roche en grands canyons. Le sud, avec la région du Dhofar avec la ville de Salalah est un petit havre de verdure qui profite de la mousson venue d’Inde entre juin et septembre.

Variété de paysages….

Quand partir à Oman ?

Oman se situe dans une région où le climat devient très très chaud l’été.

Du coup, il vaut mieux plutôt privilégier un voyage en hiver, soit entre les mois d’octobre et de mars.

Malgré tout, à la basse saison, entre avril et septembre, les prix sont bien plus intéressants.

Attention : Pour le sud du pays, les mois d’été, soit juin à septembre, sont aussi les mois de la mousson.

Quel itinéraire pour un road-trip d’une semaine à Oman ?

  • Jour 1 : Arrivée à Mascate & découverte de Matrah
  • Jour 2 : De Mascate à Sour – Wadi Shab ou Wadi Tiwi
  • Jour 3 : Raz al Jinz à Wahiba Sands
  • Jour 4 : Birkat Al Mouz et Al Jabal al Akhdar
  • Jour 5 : Nizwa, Misfat et la piste de Hatt
  • Jour 6 : Nakhal et retour à Mascate
  • Bonus : Jours 7 à 10 : Musandam et le Six Senses

Découvrir notre road-trip en détails

Visa Oman : guide des visas et démarches à suivre

Visa obligatoire pour Oman

Depuis début 2018, pour les français, le e-visa est obligatoire pour un voyage à Oman et la demande doit se faire en amont, (c’est-à-dire avant l’entrée sur le territoire omanais). Pas besoin de passer par le consulat, tout se fait via le site https://evisa.rop.gov.om/

NB : Avant 2018 l’achat du visa se faisait une fois arrivés à l’aéroport.

Conseil : si vous n’êtes pas français, nous vous conseillons de vérifier les conditions d’entrée pour votre nationalité.

3 types de visa

Il existe 3 types de visa différents qui concernent les touristes français en voyage à Oman :

Du tableau ci-dessus seuls les éléments suivants concernent la majorité des touristes français :
  • N°26 : Visa touristique de visite à entrée unique (qui se subdivise en 2 visas différents)
  • N°36 : Visa touristique de visite à entrées multiples
Le visa touristique à entrée unique (le numéro 26) se subdivise en deux possibilités :
  • N°26 A : Le visa à entrée unique pour une durée de 10 jours coute 5 OMR (soit environ 11.50 euros)
  • N°26B : Le visa à entrée unique pour une durée de 30 jours coute 20 OMR (soit environ 45 euros)

Le visa touristique à entrées multiple est valable 1 an et coute 50 OMR (soit environ 115 euros).

Ainsi rien n’est inscrit sur votre passeport avant votre arrivée mais vous êtes enregistrés dans les fichiers omanais. A votre arrivée dans le pays, lors du contrôle au poste frontière, vous présentez votre passeport et le justificatif d’acceptation de la demande de visa. Votre passeport est alors tamponné avec la date et vous pouvez entrer sur le territoire omanais.

Quel visa choisir ?

Parce que c’est un petit casse-tête auquel on a joué, on vous livre ici les éléments de réponses que l’on a eu.

Le visa à entrée unique ne permet qu’une seule entrée (logique). Ainsi le visa à choisir (entre le 26A et le 26B) dépend de la durée de votre voyage à Oman.

Si vous restez plus de 10 jours alors il faudra prendre le visa à entrée unique n°26B (sans dépasser 30 jours).

Attention, si comme nous, vous souhaitez aller à Musandam par la route, alors dans ce cas, peu importe la durée de votre séjour, il faudra opter pour le visa multi entrées (même si vous restez moins de 10 jours).

Exception : un visa à entrée unique sera suffisant si vous allez à Musandam par avion à partir de Mascate jusqu’à Khasab. Dans ce cas, bien qu’il y ait un vol d’avion, étant donné que vous restez dans le même pays, l’entrée est unique.

Location de voiture à Oman : faut-il louer un 4x4 ?

Pour nous la question ne s’est pas posée longtemps… On est adepte du 4x4 rien que pour la possibilité que cela offre en terme de découvertes.

Mais il s’est avéré que le 4x4 était également requis pour passer certaines routes qui a priori n’ont rien d’infranchissable mais qui sont juste très pentues (notamment la route vers Sayq où il y a un check-point pour vérifier que vous êtes bien en 4x4).

Et puis le 4x4 est indispensable pour aller dans le désert, ou encore pour faire la piste vers Hat.

Alors oui, c’est un budget plus conséquent, mais pour nous qui ne sommes pas près de retourner à Oman, c’était un investissement qui valait le coup.

Pour avoir une idée globale des tarifs, on a comparé les prix sur AutoEurope.

De notre côté, nous devions aller à Musandam et donc passer des frontières avec notre véhicule. Il s’avère qu’aucun des loueurs auxquels on a écrit ne nous a répondu, excepté Nomad Tours. Nous sommes donc passés par eux et y avons loué à la fois le 4x4 et le matériel de camping.

Rejoindre Musandam par la route

On nous avait dit que c’était impossible et pourtant… On se doutait qu’il y avait des routiers ou des touristes qui passaient par la route, donc aucune raison qu’on n’y arrive pas.

Oui sauf que nous, nous étions avec notre véhicule de location.

Trouver un loueur qui autorise les passages de frontières

Première étape : trouver un loueur de voiture qui accepte de vous louer un véhicule pour passer la frontière. Ce ne fut pas une mince affaire mais après quelques recherches nous avons finalement trouvé.

Souscrire une assurance complémentaire et obtenir une lettre du loueur pour les Émirats

Pour être autorisé à passer la frontière et rouler aux Emirats Arabes Unis, il faut souscrire une assurance complémentaire, de l’ordre de 5 OMR (soit 12 €) par jour.

Outre l’assurance, le loueur doit également fournir une lettre d’attestation de souscription de cette assurance.

Les routes sont en bon état, qu’il s’agisse de celles jusqu’à la frontière ou celles des Emirats. Certains conducteurs roulent comme des fous, mais c’est un peu comme partout !

Le passage de frontière

 Petit rappel, comme on le disait plus haut, pour passer la frontière vers les Emirats, aller à Musandam et revenir ensuite à Mascate via les Emirats, il convient d’avoir un visa multi-entrées.

Entrer aux Emirats Arabes Unis

Pour rejoindre Musandam depuis Mascate, le plus court est de passer par Khatmat Malaha Port, qui est le point le plus proche de la mer. Oui sauf que nous sommes arrivés comme des fleurs et nous avons été refoulés. Pas moyen de passer. Les Émiratis refusaient que nous entrions dans le pays avec l’unique copie des papiers du véhicule. Nous appelons le loueur et ce dernier nous assure que c’est bien la première fois que c’est demandé et qu’ils ne fournissent jamais les originaux aux clients.

Bon…

Les douaniers nous disent finalement de faire demi-tour, rentrer de nouveau à Oman et aller jusqu’au passage de frontière suivant, plus à l’Ouest : Hatta. On explique au douanier omanais que les émiratis ne nous laissent pas entrer (heureusement nous avions un visa multi entrées…) et nous repartons en direction d’une autre frontière.

Ici, moins de monde. Nous sortons sans difficultés d’Oman, on nous tamponne nos passeports puis nous entrons dans les bureaux Émiratis. La douanière nous prend nos passeports, les tamponne et nous souhaite bon voyage. Pas de question, pas de demande des papiers du véhicule…

On vous conseille donc de passer directement par Hatta, qui semble être une frontière plus souple que Khatmat Malaha.

Entrer à Musandam

Pour visiter Musandam, il convient d’aller vers Khasab et donc de se diriger vers Al Jeer aux Emirats Arabes Unis. En effet, le passage par Dibba n’est autorisé que si vous allez à l’hôtel Six Senses Zighy Bay. La route qui passe à travers la montagne depuis Dibba jusqu’à Khasab est fermée aux étrangers. Ainsi, si vous n’avez pas réservation au Six Senses, vous ne pourrez pas passer la frontière de Musandam à Dibba.

Si vous avez une réservation au Six Senses, il semblerait qu’aucun visa ne soit demandé pour entrer sur cette partie de Musandam. A fortiori donc, si vous ne venez qu’au Six Senses depuis Dubaï par exemple, vous n’avez pas besoin de visa Omanais.

Logement & camping à Oman

Où dormir à Mascate ?

Outre le camping et le Six Senses, nous avons aussi dormi à l’hôtel durant notre voyage à Oman.

Ou dormir près de l’aéroport de Mascate ?

Muscat Hills (propre et spacieux) : 15 OMR (soit environ 35 €) pour deux.

Al Murooj Grand Hotel (propre et spacieux et petit plus : la grande piscine et le jacuzzi sur le toit) : 30 OMR (soit environ 70 €) avec le petit déjeuner.

Où dormir à Matrah ?

Le Mutrah Hotel : 20 OMR (soit environ 46 €) pour deux. L’hôtel est propre et bien situé, à 15 minutes à pied du souk et de la corniche.

Camper à Oman

On ne peut que vous conseiller de partir camper lors de votre road-trip à Oman. Le camping est autorisé partout et autant vous dire qu’il y a le choix !

Entre bivouacs près de la plage, dans les montagnes ou dans le désert, c’est toujours une super solution pour profiter des paysages.

Conseil : Prendre un petit sac poubelle pour ramasser ses propres déchets (évidemment) et pourquoi pas en profiter pour ramasser les morceaux de plastique que vous trouverez un peu partout à Oman… C’est en effet un des points noirs du pays : la gestion des déchets semble encore un peu compliquée.

Comment s’habiller à Oman ?

La tradition vestimentaire est encore très présente dans la culture omanaise. Ainsi les femmes sont pour la grande majorité voilées et les hommes portent le dishdasha.

Homme comme femme, il convient de respecter un minimum de règles et d’usages et renoncer à certaines habitudes occidentales. On vous conseille de mettre de côté les débardeurs, shorts et privilégier les habits amples (histoire d’éviter parfois les regards et puis pouvoir aller partout…)

Pour les hommes, sachez qu’il est mal perçu d’être en débardeur et parfois même en short (vous ne verrez pas d’omanais en short…) Il convient donc de couvrir ses genoux et ses épaules, notamment dans les mosquées.

Pour les femmes, dans les mosquées ouvertes aux visites, il convient de se couvrir la tête avec un voile et porter des vêtements qui couvrent les bras et les jambes.

En ce qui concerne les baignades, il est en général conseillé aux femmes de ne pas se baigner en bikini (sauf dans les hôtels) et d’ajouter parfois même un short et un t-shirt. Pour les hommes, avoir un short et un t-shirt peut être pas mal, même si en général il est possible de se baigner uniquement en short de bain.

Il peut faire froid, voire très froid en montagne (notamment la nuit), on vous conseille donc, notamment si vous partez en hiver, d’emporter (en plus des vêtements pour les pays chaud…) :

  • une doudoune,
  • un pull / une polaire
  • des petits gants pour les plus frileux…

Et on part avec quoi d’autre ?

Si vous partez camper et que vous louez votre matériel de camping, les petits accessoires sont en principe fournis. Malgré tout, nous sommes partis avec les éléments suivants :

  • lampes frontales
  • couteau suisse
  • briquet
  • chargeur 12 volts pour les téléphones / batteries d’appareil photo / ordinateur

On a également emporté les éléments suivants qui ne sont pas spécifiques au camping :

  • gourdes
  • lunettes de soleil (oui ça peut être utile)
  • crème solaire
  • baume pour les lèvres (oui entre le soleil, le sel et le froid, on était bien content d’avoir un baume hydratant)
  • petite trousse à pharmacie
  • appareils photos (indispensables…)
  • un guide de voyage à Oman Lonely Planet

Comment s’orienter au Sultanat ?

Nous avons utilisé l’application Maps.Me dont les cartes sont téléchargeables gratuitement et fonctionnent hors ligne une fois téléchargées.

Il est possible, si vous souhaitez faire du 4x4 off road, d’investir dans le livre « Oman off road » qui se trouve dans les boutiques sur place mais qui est plutôt cher…

Enfin, pour bivouaquer, il est possible de recourir à l’application iOverlander, bien pratique et qui fonctionne également hors ligne.

Billets d’avion pour Oman

Vol direct avec Oman Air

Nous sommes partis avec Oman Air, avec un vol direct de 7h. Vol nickel.

Vous pouvez trouver des billets entre 400 et 500 euros l’aller/retour par personne en vol direct.

Vol avec escale

Nous avons également vu sur Skyscanner des vols un peu moins chers avec escale (entre 9h30 et 12h de voyage).

Rejoindre le centre de Mascate depuis l’aéroport

Si vous louez une voiture, optez pour le retrait du véhicule à l’aéroport. C’est le plus pratique et ça évite d’avoir à partir avec ses bagages sur le dos…

De notre côté, notre loueur n’avait pas de bureau à l’aéroport donc nous avons pris le taxi. Pas de transports en commun de disponibles et pas tellement d’alternatives au taxi, si ce n’est une navette qui vous serait envoyée par votre hôtel.

Budget pour une semaine à Oman

Environ 800 / 1.000 euros par personne.

Taux de change

En janvier 2019, 1 Rial = 2,4 euros

Avion

Comme vu plus haut, il est possible de trouver des billets dans les 450 euros l’aller-retour.

Logement

Il faut compter au minimum 30 euros pour deux dans un logement réservé le jour même. Et les prix peuvent facilement atteindre des centaines d’euros si vous souhaitez passer un moment plus luxueux dans un cadre inoubliable.

Restaurants

C’est la bonne surprise du voyage ! On pensait devoir sortir le chéquier pour manger et finalement il est possible de manger pour 2 pour une dizaine d’euros. Il y a en effet principalement des restaurants avec des spécialités indiennes et libanaises. Si vous souhaitez de la cuisine Omanaise, il faudra compter sur un budget un peu plus élevé.

Essence

En janvier 2019, le litre d’essence était d’environ 0,210 Rials soit 0.50 euros le litre.

Pour 1.500 km : environ 3 pleins (selon la voiture) = 40 Rials (environ 100 euros d’essence) (nous avons fait 2.100 km car nous sommes allés à Musandam)

Téléphone à Oman

Nous avons fait le choix d’acheter une carte sim pour avoir internet un peu partout sachant que nous allions camper.

Prix d’une carte sim 2 Giga chez Oman Tel : 7 rials, soit 16,50 euros.

 

Taxi depuis l’aéroport pour rejoindre notre loueur de voiture : 8 Rials soit environ 18 euros.

Notre Budget Global pour 10 jours

Avion : les billets étaient offerts mais avant de partir nous avons vu le prix pour une place dans les avions que nous prenions : 450 euros par personne.

Hotels : 160 euros pour 3 nuits avec des prix entre 35 et 75 euros la nuit pour deux.

Location de la voiture (4x4) : notre plus gros budget car nous avons pris le seul loueur qui avait répondu positivement à notre demande concernant le passage de frontière pour rejoindre Musandam. En effet nous sommes allés en voiture depuis Mascate jusqu’à l’hôtel Six Senses Zighy Bay après Dibba sur la péninsule de Musandam : 840 euros.

Mais il est possible de trouver des locations de 4x4 pour environ 400 euros la semaine.

Essence : 180 euros car nous sommes allés à Musandam mais on peut s’en sortir pour 100 euros la semaine.

Location du matériel de camping : 125 euros pour 5 jours.

Restaurants : 70 euros

Courses : 40 euros

Divers (notamment le taxi) : 95 euros

En découvrir plus :

Itinéraire pour un road-trip de 6 à 10 jours à Oman : détails & carnets de route

Notre expérience à l’hôtel Six Senses de Zighy Bay (à venir)

N’hésitez pas à garder cet article sous le coude sur Pinterest pour vos prochaines escapades :

Cet article vous a plu ? Alors dites le !
Total: 4 vote(s), Moyenne: 4.5
Share This