ISLANDE : Découvrir l’Islande en van aménagé

par | 21 Oct 2018 | Islande, Sur les routes ailleurs | 2 commentaires

Vous connaissez notre amour pour le voyage en van (et si ce n’est pas le cas, on vous invite à découvrir nos 13 mois sur la route panaméricaine). Et vous connaissez notre amour pour les grands espaces.

Quand nous nous sommes décidés à partir en Islande, sur un coup de tête il faut l’avouer, le van nous est venu immédiatement à l’esprit.

L’Islande c’est une grande route principale, la route numéro 1, qui fait le tour de l’île. Par conséquent, une boucle. L’itinéraire parfait pour voyager en van !

On embarque découvrir l’Islande en van aménagé ? Voici notre itinéraire :

Pourquoi louer un van aménagé en Islande ?

Un voyage en Islande c’est un certain budget : entre la nourriture et le logement on arrive facilement à plusieurs centaines d’euros. Si en plus on parcourt le pays en été, il faut prévoir un peu à l’avance son itinéraire et réserver ses logements en amont. Comme on vous en parlait dans notre article général, il y a plusieurs alternatives pour visiter l’Islande :

  • Son propre véhicule (mais pour 12 jours, le timing est trop court et le budget ferry explose tout) ;
  • Le stop : ça se fait pas mal, on a croisé des gens qui l’avaient fait en stop et ce doit être une sacrée expérience ! ;
  • Le vélo : vélo et tente, c’est quand même ce qu’il y a de plus sauvage, authentique et écologique ;
  • La voiture et la tente pour les campings le soir ;
  • La voiture et les locations en dur pour profiter d’un peu de luxe et une bonne douche ;
  • Le van qui fait à la fois voiture et maison.

Selon l’époque, certaines de ces options ne sont pas tellement envisageables… en mars on peut donc déjà rayer le vélo et la tente.

Une question de liberté

Pour autant, lorsque l’on voyage, on veut s’éviter un maximum de contraintes. Oui, on aime beaucoup se sentir libres, improviser un peu nos visites et trajets selon notre ressenti (ou la météo). Les locations, hôtels et gites ne permettent en général pas cette flexibilité : il faut parfois réserver pas mal à l’avance pour être sûr d’avoir un lieu où dormir.

On a donc logiquement opté pour le van aménagé. Parce qu’on voulait découvrir ce beau pays en toute liberté.

Mais aussi une question de budget

Étonnamment, la solution de la location du fourgon aménagé peut aussi s’appuyer sur une question de budget. En effet, nous sommes partis en Islande en mars, période à laquelle tous les campings ne sont pas ouverts parce qu’il fait encore un peu frisquet… Par conséquent on ne pouvait pas tabler sur des nuits en tente pour réduire nos frais.

L’alternative aux circuits voiture + airbnb est en général la tente et la voiture. Et pour le coup, dans ce cas là, on est vraiment gagnant : les locations de voitures ne sont pas hors de prix et les campings restent accessibles à la plupart des budget (comptez entre 15 et 30 euros la nuit). Mais pas en mars donc.

Alors, pour garder notre liberté de mouvement, nous nous sommes tournés vers le van aménagé.

Sur les routes islandaises.

Où louer son van ?

Si vous tapez location de van aménagé en Islande… vous aurez une bonne vingtaine de résultats pertinents. Il s’agit maintenant de faire sa petite étude de marché ! Entre le prix de la location (avec les réductions possibles selon la période) et les différents services inclus ou à ajouter : couettes / sac de couchage, gaz, chaises et tables… Bref ça prend un peu de temps.

On a fait ce job pour le mois de mars 2018 et on est arrivé à la conclusion que Campeasy était le plus abordable et offrait le meilleur rapport investissement / services proposés. Et petit plus, on a eu un très bon feeling une fois sur place avec la team.

Quel véhicule aménagé choisir ?

Alors autant vous le dire tout de suite, nous, on aurait bien aimé avoir un super van 4x4. Genre… Tikal. Sauf que pour le coup, notre compte en banque ne suivait pas. On a donc opté pour le plus petit modèle, le Easy small chez Campeasy mais vous avez toujours son équivalent ailleurs (un Nissan Evalia, équivalent du Kangoo). A l’intérieur, un petit espace avec l’essentiel pour 12 jours :

  • un lit double qui se replie en canapé,
  • un évier avec un réservoir d’eau de 15 litres,
  • un réchaud,
  • des ustensiles pour cuisiner et manger,
  • un chauffage (indispensable),
  • une glacière,
  • des couettes et oreillers,
  • des prises USB.

Il est possible d’y rajouter diverses options comme le GPS, le convertisseur 220 volts, le barbecue, les enceintes ou même la guitare… Le budget était pour nous de 1.360 euros pour 12 jours assurances comprise.

Niveau assurance, on avait une assurance de base et on y a ajouté d’une part une assurance contre les impacts causés par le gravier sur les routes (« Gravel insurance ») et d’autre part une assurance collision faisant baisser la franchise à payer en cas de collision (« SCDW insurance »).

Où dormir en van ?

Le van c’est la liberté de rouler et s’arrêter pour dormir où l’on veut. SAUF QUE ! Oui l’Islande est submergée par les touristes et il a été décidé depuis quelques années qu’il fallait un peu encadrer tout ça. Du coup, le bivouac sauvage devient interdit sur la majeure partie du territoire.

Par conséquent, les campings restent toujours une bonne solution de repli. Beaucoup ne sont pas ouverts avant juin mais il est toujours possible de s’y garer sur le parking pour passer la nuit.

Que mange-t-on quand on voyage en van en Islande ?

Voyager en van pour les vacances c’est aussi (souvent) avoir une toute petite cuisine. Mais ça fait très bien le job, l’objectif étant de profiter surtout de l’extérieur !

On a adoré retrouver notre petit rituel préféré : le café du matin qui réchauffe le corps et l’intérieur du van (pratique).

Bon, en réalité, on a aussi profité du réchaud pour économiser. Parce que niveau nourriture, en Islande, c’est comme sur les autres aspects… c’est cher ! On n’a pas mangé beaucoup de légumes mais plutôt des nouilles chinoises (oui il y a meilleur mais ce n’est vraiment pas cher), des conserves diverses et soupes variées.

Bref pas de la grande cuisine mais ce n’était pas l’objectif premier du voyage ! Et puis quand on en a marre de manger dans le van, il est toujours possible de faire un break et manger au resto…

Un matin, le café avec vue.

Quotidien dans le van

PRATIQUE 

Budget van

Location du van : 1.041 euros

Assurances supplémentaires : 319 euros

Budget essence

473 euros

Applications utiles

Orientation et GPS : Maps.me qui est une application permettant de s’orienter avec le GPS tout en étant hors-ligne une fois la carte de la région téléchargée.

Météo : https://en.vedur.is/

État des routes : http://www.road.is/

Trouver un camping : https://www.nat.is/camping-in-iceland/

Astuces

Remplir ses bidons d’eau : stations services et campings

Se laver : profiter bien sûr des campings mais aussi des piscines municipales qui offrent parfois des vues à couper le souffle…

Et vous, les voyages en van ça vous attire ?

Ce voyage a été réalisé en collaboration avec Campeasy. Comme d’habitude, nous gardons évidemment toute notre liberté éditoriale sur le blog comme ailleurs !

Un voyage en Islande de prévue, n’hésitez pas à garder cet article sous le coude sur Pinterest :

Share This